De l’espoir de la démocratie à la dérive autoritaire

Image: Deniz Akagül, Dynamiques migratoires en Turquie : bref aperçu éclectique http://anatoli.revues.org/435

La venue au pouvoir de l’AKP s’est appuyée sur la contestation des monopoles économiques d’Etat et de la bureaucratie en charge de ces monopoles. L’AKP s’est ainsi fait la voix des populations marginalisées par cette organisation économico-sociale, initiant un bouleversement de la structure sociale turque.

 

L’accession de l’AKP au pouvoir en Turquie en 2002 a engendré de grands espoirs dans divers segments de la société quant au développement de la démocratie. L’AKP était alors considéré par des intellectuels libéraux – de gauche comme de droite – comme représentant les forces périphériques qui constituaient la majorité du pays, mais qui avaient été dominées par la bureaucratie civile et militaire de la République, héritée de l’Empire ottoman. Cette lecture s’inspire de la dualité conceptuelle…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *