Danser à Bangalore, par Aurélia Chalono (Les blogs du Diplo, 15 juin 2017)

JPEG - 91.6 ko

« Neck of the Woods », de Parth Bhardwaj

© Richa Bhavanam

À Bangalore, Attakkalari, une association indienne, qui depuis plus de vingt ans œuvre pour la formation de danseurs contemporains, crée en 2001 la première biennale de danse contemporaine en Inde afin de présenter des travaux chorégraphiques d’envergure internationale et de créer un tremplin pour les jeunes chorégraphes émergents. L’association est co-productrice de toutes les créations en mettant ses locaux et son personnel technique et administratif à disposition des résidents. Le festival est également soutenu par de nombreuses organisations culturelles telles que le ministère de la culture indien, le département du tourisme du Karnataka, l’ambassade de Norvège, l’institut Goethe, la fondation Pro Helvetia, l’Institut français en Inde et de nombreux autres partenaires.

Cette huitième édition est la plus importante depuis la création de l’évènement. Son slogan…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *