Contre les JO 2024 | StreetPress

Sur le papier, devenir le temps d’un été le centre mondial des sports serait une bonne idée : nouvelles infrastructures, afflux massif de touristes, un pays sous les feux de la géopolitique sportive, etc. En bref, des retombées économiques et politiques intéressantes. En réalité, la propagande autour de ces Jeux 2024 masque bien des catastrophes.

1. Un transfert d’argent public vers le privé

Rappelons tout d’abord qu’aucun des Jeux olympiques d’été, depuis ceux d’Atlanta en 1996, n’a été rentable. À l’exception tout de même de ceux de Pékin en 2008 qui ont coûté la bagatelle de 44 milliards de dollars. (…) Les porteurs du projet français annoncent que ces Jeux seront financés par l’achat des billets, les « opérations marketing » et une contribution directe du CIO. Outre le fait que le CIO baigne dans divers scandales de corruption et de manque de transparence quant à l’élection des membres de son jury, le financement des Jeux…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *