Cette matinée incandescente qui a scellé le destin des juifs de Tunisie

Les juifs sont aujourd’hui quelque 1 500 en Tunisie, la majorité vit dans l’île de Djerba où leur communauté est installée depuis des temps immémoriaux. À la fin des années 1940, la population juive était estimée à plus de 100 000 personnes. L’année 1967 marque un moment décisif dans le lent processus d’extinction de cette minorité dont la présence en terre tunisienne est attestée depuis environ deux millénaires.

Les juifs, certes, avaient commencé à quitter le pays avant cette date qui, sans nul doute, a ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire des relations judéo-arabes. Sous l’influence des organisations sionistes solidement implantées durant la période du protectorat, 20 000 à 25 000 d’entre eux avaient ainsi choisi de s’installer en Israël après sa création en 1948. En revanche, l’accès de la Tunisie à l’indépendance n’avait pas provoqué de vague d’émigration et en 1956, on comptait officiellement 86 000 juifs…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *