Bidonville de Bobigny : Un sursis…et une victoire

Le terrain attribué depuis cinq ans aux familles roumaines le long de la rue de Paris à Bobigny a permis l’insertion sociale de ses habitantes et habitants. Malgré sa réussite, il est remis en cause pour des raisons politiques.

En 2012, sous la pression d’un collectif de solidarité et d’enseignantes et enseigants mobilisé.es pour scolariser les enfants, la mairie communiste attribue une friche industrielle le long de la Nationale 3 à quelques familles roumaines, présentes sur la commune depuis de longues années malgré plusieurs expulsions de leurs bidonvilles successifs. Des aménagements minimum (eau, douches, électricité, toilettes…) sont installés en échange d’une indemnité d’occupation, que les familles ont toujours eu à cœur de payer chaque mois. Une association est mandatée pour accompagner les familles vers le droit commun : papiers, travail, logement… Depuis ce temps, ni les conditions d’occupation ni le nombre de résidents n’ont…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *