Barbès Blues au temps du couvre-feu (69) / Farid Taalba

 

En entrant dans la forêt des At Yemmel, revenant à la réalité présente à l’ombre des arbres dont la fraîcheur l’avait extirpé du déroulement de ses souvenirs de sa première rencontre avec Si Lbachir, le maître n’eut pas le temps de dévider le poème de Qasi jusqu’à la fin. Estampés dans les caves de sa mémoire que le temps aurait recouvert comme la poussière sur des manuscrits anciens, d’autres souvenirs remontèrent à la surface quand le courant d’air rafraîchi qui s’engouffrait par les vitres entrouvertes, souffla sur son visage. Si, en 1847, les tribus de la vallée de la Soummam avaient fait, comme on disait à l’époque, leur soumission et qu’on les avait intégrées à un nouveau système d’administration sur lequel les Bureaux Arabes avaient la haute main, l’armée s’inquiéta tout de même de le consolider alors que, sur le plan militaire, elle n’avait rien à craindre en ayant déjà montré de quel bois elle pouvait…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *