Bahreïn: le journal Al Wasat bâillonné depuis un mois

«Le 4 juin dernier, le journal al-Wasat a été suspendu pour des raisons non valables » dénonce Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de l’organisation. Cette suspension jusqu’à nouvel ordre constitue une censure sans précédent et signifie la fin du journalisme indépendant dans le pays. RSF demande au ministre de l’Information, Ali Al-Rumaihi, d’annuler cette mesure inique et de tout faire pour permettre au journal de reprendre ses activités ».

L’association des journalistes bahreïnis, proche du gouvernement, a regretté l’arrêt des activités du journal et proposé une concertation avec le ministère du Travail pour permettre aux salariés d’al-Wasat de retrouver un emploi. De leur côté, plusieurs journalistes du quotidien se sont indignés sur les réseaux sociaux d’une réaction, qu’ils qualifient de tardive et hypocrite. Le journaliste Mohamed Jedhafsi a notamment critiqué sur Instagram l’absence de réelle volonté…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *