Au bal des actifs. Quand la science-fiction s’empare du travail

Dans la lignées des ouvrages Ceux qui nous veulent du bien (2010) ou Faites demi-tour dès que possible (2014), la maison d’édition La Volte poursuit l’exploration de notre actualité restructurée par le prisme de la science-fiction (SF). Elle vient de publier un recueil de nouvelles de SF qui s’attaquent cette fois au futur du travail, à la place qu’il pourrait avoir dans la société (imaginaire) de demain. Au bal des actifs (2017) comprend une douzaine de textes, aux styles inégaux, mais qui reprennent largement les codes classiques de la SF et ont en commun d’interroger le travail, d’éveiller la réflexion chez le lecteur. Les auteurs confirment, si c’était encore nécessaire, que la science-fiction est une littérature éminemment politique.

Ces nouvelles mettent en exergue les travers de notre société et peignent un futur plutôt sombre où la robotisation fait souvent perdre tout son sens au travail (Karim Berrouka, Nous vivons dans un…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *