Accord sur le climat : une alliance de villes américaines défie Trump

La résistance des villes américaines poursuit sa dynamique. Suite à l’annonce de Donald Trump le 1er juin de retirer les États-Unis de l’accord sur le climat signé à Paris fin 2015, les gouverneurs démocrates des États de New York, de Californie et de Washington ont annoncé qu’ils formaient une « alliance pour le climat ». Ils s’engagent à atteindre l’objectif américain de réduction des émissions de gaz à effet (26 à 28 % en moins d’ici à 2025 par rapport à 2005). Au total, neuf États, ainsi que Porto Rico, sont devenus membres de cette Alliance [1]. Des représentants de dix États et du District de Columbia se sont par ailleurs engagés à suivre l’Accord de Paris, sans rejoindre officiellement l’alliance [2].

Dans l’ensemble du pays, 298 villes et comtés ont signé le programme national d’action climatique des maires, qui affirme leur engagement à réduire les émissions au niveau local [3]. Le 6 juin, Hawaï est ainsi devenu le…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *