A propos des processus de démocratisation en Afrique

Depuis les années 1990 il est courant d’entendre parler des « processus de démocratisation en Afrique ». Processus impliquant de massives manifestations et de nombreux morts, et qui déboucherait pourtant, le plus souvent, sur des coups d’Etat militaires. Cet échec des processus démocratiques s’expliquent le plus souvent par deux banalités : premièrement, les Africains n’auraient aucune appétence pour la démocratie, et deuxièmement, la démocratie prend du temps ; il faut donc être patient ; comme si l’Afrique avait un retard à rattraper dans la marche linéaire de l’Histoire. C’est ces deux lieux communs que le chercheur au CNRS Vincent Bonecase, dont nous avons publié la semaine dernière un retour sur la révolution Burkinabé, a accepté de discuter avec nous. Il nous explique ainsi, en revenant sur l’expérience du Niger et du Burkina Faso, que si la plupart de ces tentatives ont échoué, c’est pour des raisons toute autres, qui nous en…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *